Et si Rose était un ordinateur ?

Et si Rose était un ordinateur ?
Les ressourceries récupèrent tous les objets, même les plus connectés grâce à leur partenaire Ecologic, éco-organisme spécialisé dans la gestion durable des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE ou D3E). Gros plan sur ces objets qui nécessitent un traitement bien spécifique.

On utilise tous des dizaines d’appareils électriques et nombre d’entre eux dorment au fond d’un placard. Depuis plusieurs années, le Réseau national des Ressourceries a investi la question de la fin de vie des objets électriques et électroniques. La filière agréée pour la gestion de ces déchets est encore mal connue alors même que son action est cruciale pour la préservation des ressources et la réduction des déchets. 

Qu’est-ce que les DEEE ? 

Les équipements électriques et électroniques (EEE) sont tous les appareils qui fonctionnent grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques. Ils sont soit alimentés par des piles ou des batteries, soit reliés au secteur par des prises électriques. Ce sont nos ordinateurs et nos smartphones mais aussi nos équipements de bricolage ou de sport, nos électroménagers et même nos cartouches d’encre ou certains jouets ! La liste complète est à retrouver sur le site d’Ecologic

Chaque année, la France génère plus d’un million de tonnes de DEEE ! 

Si la filière en a collecté 796 414 tonnes en 2018 selon l’ADEME, elle s’applique encore à dénicher plus de la moitié d’entre eux afin d’éviter qu’il ne se retrouve exportée, en pièces détachées pour servir l’économie informelle, oubliée dans nos tiroirs ou pire encore : dans les ordures ménagères.

Les appareils électriques et électroniques ne doivent jamais être jetés dans les poubellles destinées aux ordures ménagères (même pas les jaunes !) car même s’ils sont hors d’usage, ils sont encore plein de ressources et nécessitent de suivre une filière de traitement agréée pour être correctement dépollués et valorisés. 

De vraies mines urbaines

Les DEEE sont par nature des déchets très composites (plastiques, métaux, verre…). Les composants qui ne suivent pas un traitement adéquat deviennent des objets dangereux pour l’environnement, c’est le cas par exemple des gaz fluorés présents dans nos vieux réfrigérateurs. Mais surtout, ce sont de véritables mines urbaines car ils contiennent de nombreuses matières premières (fer, or, argent, cuivre, métaux rares…). Il est donc primordial de les récupérer pour éviter d’épuiser nos ressources naturelles.

Le parcours d’une vie d’EEE

Découvrez le parcours en infographie d’un équipement électrique ou électronique, de sa conception à sa fin de vie en passant par ses usages, réalisé par Ecologic.

Les Ressourceries sont des structures qui collectent différents flux, elles peuvent ainsi être amenées à collecter des D3E auprès des particuliers ou encore des entreprises : du grille-pain au lave linge en passant par les télévisions ou encore les luminaires. La priorité des Ressourceries est le réemploi, elles vont ainsi, dans la mesure du possible, essayer de les réparer si nécessaire, tout en étant très vigilantes sur les normes de sécurité.

Ecologic accompagne les Ressourceries en ce sens en travaillant sur leur montée en compétences sur la réparation de D3E et en menant de manière collaborative des actions de communication et de sensibilisation au grand public.

Certains D3E ne peuvent néanmoins pas être réemployés, les Ressourceries collaborent également  avec Ecologic pour que ces D3E soient alors triés par catégories, collectés et valorisés dans des unités spécialisées.

Partenaires depuis 5 ans pour améliorer la fin de vie des appareils électriques

Depuis 5 ans, le Réseau national des Ressourceries est partenaire d’Ecologic, éco-organisme spécialisé dans la gestion durable des DEEE. Ensemble, ils interviennent en amont de la fin de vie des produits en encourageant à la prévention et à la réduction des déchets. Cela passe par l’incitation à adopter des principes de consommation responsable vis-à-vis des équipements électriques ou électroniques tels que la réparation, l’achat d’occasion, le don ou encore, le bon geste de tri pour pouvoir recycler les appareils hors d’usage.

Comment ? 

  • S’équiper en ressourcerie permet de privilégier les achats solidaires, de seconde main et de réduire sensiblement les déchets électriques et électroniques. 
  • Réparer les objets pour allonger leur durée de vie et d’usage, pour soi d’abord ou pour qu’ils servent à d’autres. Ecologic propose e-reparation.eco, une « boîte à outils en ligne » qui vous aidera à trouver la solution durable pour gérer vos vieux appareils.  

Ecologic, partenaire du Réseau national des Ressourceries depuis 2015

En tant qu’éco-organisme, c’est-à-dire entreprise à but non lucratif investie par l’État d’une mission d’utilité publique, Ecologic collecte, dépollue et valorise les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) des entreprises et des ménages, sur l’ensemble du territoire français.

Depuis 2006, Ecologic est fortement investi sur le secteur IT et contribue au développement d’une économie circulaire fondée sur la prévention, la sensibilisation et le recyclage des déchets, en mobilisant toutes ses parties prenantes. En 2019, grâce à un « Tour de France des Ressourceries » et à une grande enquête visant à mieux connaître les activités du réseau, il a renforcé ses liens avec les structures adhérentes.

Plus d’informations sur le site d’Ecologic.

Laisser un commentaire

*

code