Pour le Green Friday, Rose se met au vert !

Pour le Green Friday, Rose se met au vert !
Le 27 novembre ou le 4 décembre, le Black Friday demeure une course à la consommation aveugle aux conséquences sociales et environnementales désastreuses. Face à l’absurdité de cette journée, le Réseau national des Ressourceries soutient le Green Friday.

Cette année le Réseau national des Ressourceries rejoint la liste grandissante des membres du Green Friday aux côtés des membres fondateurs Envie, Altermundi, Dream Act et le Réseau Francilien du Réemploi. Gros plan sur une action de sensibilisation nationale nécessaire.

Contre la surproduction, la surconsommation et la dégradation des humains et de l’environnement

Tradition commerciale importée des Etats-Unis, le dernier vendredi de novembre appelé « Black Friday » marque le coup d’envoi de la période des achats de Noël. Symbole à lui seul d’un modèle de production insoutenable pour les humains comme pour l’environnement, il nous rappelle les montagnes de déchets générées par la production industrielle et l’épuisement alarmant des ressources gaspillées dans une production jetée pour la moitié.

Seulement 2 % d’économies sont réalisées par les consommateurs en moyenne lors du Black Friday

Selon une étude menée en 2015 par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, les promotions du Black Friday ne font bénéficier les clients que de 2 % de réduction en moyenne. Des rabais ridicules pour les consommateurs, mais une manne financière ahurissante pour les marques. 

Pour une consommation responsable qui place les humains et l’environnement au coeur de son fonctionnement

Consommateurs de tous les pays, mobilisez-vous pour changer le monde avec votre pouvoir d’achat !

C’est le message du collectif Green Friday né en 2017 en réaction à l’absurdité d’un modèle voué à l’échec. L’objectif du collectif est de proposer aux citoyens non seulement de rejeter le Black Friday mais surtout de se tourner vers des modes de consommation vertueux.

« Réparer ou donner plutôt que de jeter, allonger les durées de vie, acheter local, choisir des produits labellisés, autant de bonnes pratiques qui font une vraie différence. Face à une course au profit trop souvent aveugle, Green Friday entend rappeler que les actions individuelles peuvent avoir un impact décisif sur le collectif. » 

A lire sur le site du Green Friday

En trois ans, le collectif a réuni près de 200 adhérents pour faire de cette journée un rendez-vous marquant de la sensibilisation à la lutte contre l’hyperconsommation.

Agir à son échelle

Depuis chez vous, dans vos petits commerces locaux, auprès de vos amis et de votre famille, vous pouvez agir à votre échelle. Comment ? 

  • boycotter le Black Friday et tous les modes de consommation associés
  • se tourner vers des achats écologiquement et socialement responsables. Où les trouver ? La liste des adhérents au Green Friday est un bon début, sinon rendez-vous dans nos ressourceries. En ressourcerie, c’est tous les jours le Green Friday !
  • sensibiliser autour de vous, boycotter à plusieurs, faire vos achats de fins d’années de seconde main, réparer, donner, on ne répètera jamais assez !

Dans quelques années, nous espérons que le Black Friday ne sera plus qu’un lointain souvenir et le Green Friday la norme.

Laisser un commentaire

*

code